Mettre tremper des orties dans un seau pendant la nuit, et badigeonner les haricots avec le jus à l’endroit où il y a des pucerons.
METRE TRAIPÔ DE Z’ORTIE Dé NA SELIE PAIDAI LA NE, PI BADIJOUNO LE FAVIOULE AVOUA LO JU TION YA DE PEUSSERON.

Pour les fleurs, je mettais un peu de tabac avec de l’eau dessus, dans le pot de fleurs, un peu, pas trop.
PE LE FLEUR, ZE METAVE ON PTION DE TABAC, AVOUA D’EDYE DESSU DAI LO PO, ON PTE PEU, PÔ TRO.

Il ne faut pas sarcler, c’est sûr, quand la marchandise est pleine de pucerons.
Y FÔ PÔ SARCLIÔ, YE SUR, KAI LA MARCHAIDI PLINNA DE PEUSSERON.

On mettait des cendres de bois pour détourner les pucerons.
ON METAVE DE CHINDRE DE BEU PE DéTORNÔ LEU PEUSSERON.

Il ne faut jamais planter les oignons à côté des échalotes : il y en a un qui pousse et pas l’autre.
E FÔ JAMé PLAITO DE ZENYON U FLAN DE L’Z’ESSALOTE : Y AI N’A YON KE POSSE é PI L’ATRO, BIN YA NYON.

Il ne faut jamais replanter un légume au même endroit, c’est sûr que çà ne donnera rien.
É FÔ ZAMé REPLAITÔ ON LéGUEMO U MéMO AIDRA, YE SARTIN KE SAI NE BAILLERA RAI.