La Fontaine, avec ses descriptions des relations humaines. Patoisons… et affabulons ensemble !
22 février 2008

Lo cosso pi la meusse (Le coche et la mouche)

Dans un chemin montant, sablonneux, malaisé,Dé ON SEMIN MONTAI, SABLONô, MALéJAEt tous les côtés au Soleil exposé,PI DE TUI LEU CHLIAN U SELO EXPOZôSix forts chevaux tiraient un Coche.SI FAURE SEVô TEDIAI ON COSSO.Femmes, Moines, vieillards, tout était descendu.FENE, MOéNE, VIEULIARD, TUI éVON DéSSAIDU.L’attelage suait, soufflait, était rendu.L’ATTELAZO TRôCHE, SEULYE, éRE RAIDU.Une Mouche survient, et des chevaux s’approche ;NA MEUSSE SERVIN, PI Dé SEVô S’APPREUSSE ;Prétend les animer par son bourdonnement ;PRéTAI Lé Z’ANIMô PE SON... [Lire la suite]
Posté par Lou Carrou à 21:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 février 2007

Lo sano pi lo rouzé (Le chêne et le roseau) Argot

Biglant un jour à ses panards,Zieutai on zor a seu piatonqu’un roseau v’nait lui faire la pige,k’on rouzé v’nie ly fere la peze,le chêne, un fortiche, un mastarlo sano, on rado, on costôlui boni : « P’tit têt’, tu attigesly zakacha : « Ptièta téta, te posseton gniass’ n’aurait pas le culotteu prétaission n’arai po la kouneride s’aligner avec mécollede salegne avoua mékeulemézigue est mailloche et riflotmeuzigue e mailleuse pi riflotu es loqu’du et tartignole.t’é leukde pi tartegneulene tenant pas sur tes jacquots,ne teniai pô su teu... [Lire la suite]
Posté par Lou Carrou à 19:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 février 2007

Lo sano pi lo rouzé (Le chêne et le roseau)

Le chêne un jour dit au roseau :    Lo sano, on zor de tu rouzé :    Vous avez bien sujet d’accuser la nature.    Vo za bin seje d’akezô la natera ;Un roitelet pour vous est un pesant fardeau.On ratele pe vo, ye on pesai fardo.Le moindre vent d’aventureLo mindre vé ke d’avafait rider la face de l’eau,fa redô la fache de l’édyevous oblige à baisser la tête :vo z’ubleze a bache la téta :Cependant que mon front au Caucase pareilSepaidai ke, mon fron, u kaukaze pare,non content d’arrêter les rayons du... [Lire la suite]
Posté par Lou Carrou à 16:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 février 2007

L’aloueta pi sou ptie avoua lo metre d'on san (L’alouette et ses petits avec le maître d'un champ)

Ne t’attends qu’à toi seul ; c’est un commun proverbe.Ne t’attai ka ta mémo ; ye t’on comun prouverbo. Voici comme Esope le mit en crédit :Vtia kemai ézope lo mi t’ai crédi :Les alouettes font leurs nids dans les blés quand ils sont en herbe,Le z’alouete fai yo ni dai leu blô kai y son t’ai n’arbaC’est-à-dire environ le temps que tout aime et que tout pullule dans le monde,Ye t’a dere a pou pré lo té yon tot’ame pi tion to pelele dai lo mondoMonstres marins au fond de l’onde, tigres dans les forêts, alouettes aux champs.Monstro marin... [Lire la suite]
Posté par Lou Carrou à 20:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 janvier 2007

La graye pi lo r'na (Le corbeau et le renard)

Maître Corbeau, sur un arbre perché, tenait en son bec un fromage.Métre Graye, su n'abro prescha, tenive, tenive è chon bé on fromazou.Maître Renard, par l’odeur alléché, lui tint à peu près ce langage :Métrou R'na, pe lo go alescha, li tin a pour pré cho lingazou :«  Hé ! Bonjour, monsieur du Corbeau. Que vous êtes joli ! Que vous me semblez beau ! Sans mentir, si votre ramage se rapporte à votre plumage, vous êtes le phénix des hôtes de ces bois. »« Eh ! Bonzou monssu la Graye. Que vo me sèblô bravou ! Sè méti, che voutron... [Lire la suite]
Posté par Lou Carrou à 16:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 janvier 2007

La courneilla pi lo rena (Le corbeau et le renard)

Version revue et corrigée par les patoisants Vers les années 1660, à Grièges dans le bois de « Pierre Thorion », Vé mil si sai soixaite, a Greyezo dé lo beu de « Piara Trion », un corbeau se tenait en haut d’un baliveau acacia. na courneilla ére ai io don balivio d’akacha. Le bois de « Pierre Thorion » est situé au bout de la prairie de « Vavre».Lo beu de « Piara Trion » se tin u savon de « Vavro ». Cette prairie de « Vavre » commence au port de By et se termine Cho prô de « Vavro » komèce u paur de Bi, vers les bois d’acacias de... [Lire la suite]
Posté par Lou Carrou à 16:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 janvier 2007

La sigala pi la fremi (La cigale et la fourmi)

La cigale, ayant chanté tout l’été,La sigala, aiyai saitô to l’été,se trouva fort dépourvuese trouva biai déprevuquand la bise fut venue :què la bize venia :Pas un seul petit morceau de mouche ou de vermisseau.Pô on sol ptie morssé de meusse donbin de vremena.Elle alla crier famine chez la fourmi sa voisine,Al alla creillô famena vé la frémi sa vazena,la priant de lui prêter quelque grain pour subsister jusqu’à la saison nouvelle.la prellai  de li prétô quôque gran pe subveni tai qu’a la sazon nouvala.Je vous paierai, lui... [Lire la suite]
Posté par Lou Carrou à 18:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 décembre 2006

Lo labourio pi su z'aifai (Le laboureur et ses enfants)

Travaillez, prenez de la peine :Travaillô, preni de pinna :c’est le fonds qui manque le moins.ye lo fon que maique lou min.Un riche laboureur, sentant sa fin prochaine,On ressou labouriô, saitai sa fin qu’arreve,fit venir ses enfants, leur parla sans témoin.fi veni sou z’aifai, pi leuzi parla sè témoin.« Gardez vous, leur dit il, de vendre l’héritage que nous ont laissé nos parents :« Gardô vou, diaze, de vaidre l’héritazo que no z’ai lacha noutrou parai :un trésor est caché dedans.na fortena e cassia dedè.Je ne sais pas l’endroit ;... [Lire la suite]
Posté par Lou Carrou à 19:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]