avec l'aimable autorisation des éditions Raoul Breton
en date du 28 novembre 2007

 

Charles TRENET

Mes jeunes années, courent dans la montagne,
ME ZOUNES SAZONS, CORON Dé LA MONTAGNA,
courent dans les sentiers, pleins d’oiseaux et de fleurs.
CORON Dé LOU SAREU, PLINS D’OIZé PI DE FLEURS.
Et les Pyrénées chantent au vent d’Espagne,
PI LEU PYRèNéS, SAITON U Vé D’ESPAGNA,
chantent la mélodie, qui berça mon cœur.
SAITON LA MéLODIA, KE BARSA MON CŒUR.
Chantent les souvenirs, de ma tendre enfance.
SAITON LOU SOVENI, DE MA TAIDRE AIFAISSE.
Chantent tous les beaux jours, à jamais enfuis.
SAITON TUI LOU BIAU ZORS, PE TORZO AIFOUIS.
Et comme les bergers, des montagnes de France,
PI K’MAI LOU VASSIS, DE L’MONTAGNES DEU FRAISSE,
Chantent la nostalgie, de mon beau pays.
SAITONS LA NOSTALGIA, DEU MON BIAU PAILLY.

Parfois, loin des ruisseaux, loin des sources vagabondes,
A D’KO, LON DEU RUISSé, LON DE L’SORCE VAGABONDO,
Loin des fraîches chansons des eaux, loin des cascades qui grondent.
LON DE L’FRéSSE SAISSON DE L’ZéDYE, LON  DE L’CASCADE KE GRONDON.
Je songe, et c’est là ma chanson, au temps béni, des premières saisons.
ZE SONZO, PI YE TYE MA SAISSON, U Té BENY, DE L’PREMIRE SAZON.

Mes jeunes années, courent dans la montagne,
ME ZOUNES SAZONS, CORON Dé LA MONTAGNA,
courent dans les sentiers, pleins d’oiseaux et de fleurs.
CORON Dé LOU SAREU, PLINS D’OIZé PI DE FLEURS.
Et les Pyrénées chantent au vent d’Espagne,
PI LEU PYRèNéS, SAITON U Vé D’ESPAGNA,
Chantent la mélodie, qui berça mon cœur.
SAITON LA MéLODIA, KE BARSA MON CŒUR.
Chantent les souvenirs, de ma tendre enfance.
SAITON LOU SOVENI, DE MA TAIDRE AIFAISSE.
Chantent tous les beaux jours, à jamais enfuis.
SAITON TUI LOU BIAU ZORS, PE TORZO AIFOUIS.
Et comme les bergers, des montagnes de France,
PI K’MAI LOU VASSIS, DE L’MONTAGNES DEU FRAISSE,
Chantent le ciel léger, de mon beau pays.
SAITONS LO CIEL LEZHI, DEU MON BIAU PAILLY.